Vous êtes manuels, courageux et travailleurs ? Choisissez l’un des nombreux métiers du BTP. Comme vous le verrez, ces métiers ne sont pas réservés à l’opérationnel. Vous pourrez aussi manager une équipe ou encore réaliser les plans des projets qui vous sont confiés.Vous pourrez opter pour une carrière de métreur, chef de chantier, maçon… Ou bien devenir architecte, dessinateur-projeteur, acousticien. Retrouvez sur chacune des fiches métiers ci-dessous, toutes les informations dont vous avez besoin pour trouver le job qui vous ressemble.

En 2014, en France le BTP a employé 1 205 045 salariés répartis de la façon suivante :

  • Production (68%)
  • Administratif et commercial (18%)
  • Technique et encadrement de chantier (14%)


Chiffres clés des métiers du BTP

En 2014, en France le BTP a employé 1 205 045 salariés répartis de la façon suivante :

  • Production (68%)
  • Administratif et commercial (18%)
  • Technique et encadrement de chantier (14%)

Les dix métiers les plus représentés sont : divers production (17%), administratif (15%), maçon (12%), technicien (5%), peintre (5%), menuisier (5%,) électricien (4%), conducteur d’engins (3%), couvreur (3%) chef de chantier (3%).
Note : « Divers production » comprend les métiers suivants : autres métiers ouvrier TP, conducteur de poids lourds, conducteur de véhicules, monteur d’échafaudage, dépanneur, opérateur de centrale, agenceur, storiste, mineur…

Les professions du BTP ont effectué 231 579 recrutements en 2014, contre 240 296 en 2013. Il s’agit du chiffre le plus faible depuis 2009, qui avait marqué un fort coup d’arrêt dans la progression continue qui avait précédée.

Les régions qui ont le plus recruté en 2014 sont également les plus importantes en nombre d’emplois : Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ce classement est identique depuis 2005.

La répartition des recrutements entre bâtiment (86%) et travaux publics (14%) est stable d’une année sur l’autre, à 2% près.

En 2014, 89% des recrutements ont concerné des hommes, 11% des femmes.

En 2014, 46% des entrants n’avaient jamais travaillé dans le BTP auparavant.

La tranche d’âge la plus représentative est : 
de 25 à 54 ans (79%). En 2014, 28% des entrants avaient moins de 25 ans, contre 36% en 2006.

Retrouvez ci-dessous la liste de tous les métiers du BTP :

  • Création, reprise d’entreprise
  • Canalisateur
  • Charpentier métallique
  • Constructeur de routes
  • Constructeur de voirie urbaine
  • Conducteur de poids lourds
  • Conducteur d’engins
  • Constructeur en ouvrage d’Art
  • Electricien
  • Etancheur
  • Grutier
  • Mécanicien d’engins de chantier
  • Monteur de réseaux électriques
  • Monteur de lignes caténaires
  • Technicien geomètre topographe
  • Technicien études, métrés, devis
  • Technicien méthodes
  • Technicien qualité, sécurité, environnement (QSE)

Métiers de design et de l’architecture

UNE PROFESSION EN MUTATION

Face aux enjeux environnementaux, le secteur du bâtiment et des travaux publics est en pleine mutation. Toute la profession se spécialise et adopte de nouvelles méthodes de travail. Les besoins de profils qualifiés sont nombreux. Nous avons très probablement une opportunité d’emploi à proximité de chez vous !

Le BTP reste l’un des premiers employeurs du pays

Conséquence d’une baisse marquée de l’activité : en six ans, le BTP a perdu 10 % de son effectif salarié et nombre d’entreprises artisanales sont en souffrance. Mais, avec 1 205 000 professionnels, ce secteur reste l’un des premiers employeurs de France et recrute quelque 25 000 jeunes diplômés chaque année.

Composé à 94 % d’entreprises de moins de 10 salariés, le BTP compte aussi des groupes majeurs comme Bouygues, Colas, Eiffage et Vinci. Tous misent sur un regain d’activité à la faveur des mesures gouvernementales de soutien au logement, et grâce à la perspective de grands projets : rénovation d’axes autoroutiers, lancement du Grand Paris…

Les ouvriers qualifiés représentent l’essentiel du recrutement, notamment les spécialistes en maçonnerie, métallerie, électricité, menuiserie, peinture, voirie, réseaux divers. Quant aux couvreurs, charpentiers, façadiers et chauffagistes, ils devraient profiter des travaux de rénovation thermique des bâtiments.

Au niveau cadre, les chargés d’affaires, les ingénieurs d’études (calcul des structures, génie climatique) et les gestionnaires de chantier (conducteurs de travaux et chefs de chantier) sont recherchés. Sachant que ces derniers sont aussi recrutés par promotion interne. Dans le BTP, l’ascenseur social fonctionne bien. Le parcours d’un ouvrier compétent peut le conduire vers les postes de chef d’équipe, puis de chef de chantier.