La location de pelle à chenille

Pour effectuer des tâches et des travaux d’entretien, de terrassement ou encore des travaux d’excavation, une pelle à chenille s’avère indispensable. Il en existe dans différents modèles et en cas de besoin, vous pourrez soit en acheter, soit en louer. Mais avec le coup d’une pelle à chenille qui représente un investissement important, la location se révèle être une solution plus judicieuse. Plusieurs enseignes proposent d’ailleurs des prestations de location de pelle à chenille.

Qu’est-ce qu’une pelle sur chenille ?

Une pelle sur chenille représente une machine de terrassement, d’aménagement de sols et de manipulation de divers types de matériaux avant tout. Elle se constitue généralement d’un châssis porteur à chenilles sur lequel se retrouve une tourelle pivotante. Au sein de la tourelle, vous avez le poste de conduite, les systèmes hydrauliques, le moteur et le bras qui sera muni d’une grosse pelle. La pelle sur chenille ne se déplace qu’à une vitesse moyenne de 5 km/h et se réserve pour une utilisation sans déplacements fréquents et sur une distance moins significative. Sur un sol meuble, son application est recommandée. En effet, sur un sol dur et abrasif, il peut s’user rapidement, alors que leur réparation peut valoir entre les 700 à 1000 €, voire plus dans certains cas.

Les différents modèles et marques de pelles avec chenille

Il existe différents modèles de pelles sur chenille qui varient selon ses composants, tels que le type de châssis et la largeur de godet. Vous pourrez aussi la choisir en fonction de vos besoins. Si la pelle à chenille en rétro est le modèle que l’on rencontre le plus sur un chantier pour sa praticité, le modèle en butte est réservé davantage pour les plus grands travaux, comme dans les mines et les carrières. Les pelles de conception et de fabrication françaises sont proposées par la marque Liebherr, mais les grandes marques japonaises comme Komatsu et Hitachi dominent aussi le marché mondial d’engins de chantier. La réputation des grandes marques occidentales telles que Volvo et Caterpillar renseignent également sur la qualité de leurs modèles de pelles avec chenille.

Ou louer une pelle ?

Rien que sur Internet, vous trouverez plusieurs sites web proposant des services de location de différents types de pelles, notamment de pelles sur chenille. Cependant, se renseigner auprès de grandes enseignes spécialisées dans la location d’engins de chantier est bien plus préférable. Sur Kiloutou, Loxam, Tracktor, Newloc, Codimatra, Matexchange, parmi tant d’autres, vous pourrez louer directement des pelles à chenille selon vos besoins et directement à l’enseigne. Vous trouverez également des plateformes qui jouent le rôle d’intermédiaire entre les locataires et les propriétaires d’engins, comme Europe-TP.

Combien ça coute ?

Acquérir une pelle sur chenille neuve représente une somme non négligeable, sachant que le coût d’une machine neuve varie dans les 30 000 à 3 millions d’euros, la location s’avère être la meilleure solution. En effet, pour la location de pelle à chenille, les prix varient selon le type d’engin et la durée de location. Ils peuvent varier entre 150 à plus de 1000 €. Vous avez la possibilité de comparer les devis pour bénéficier de la meilleure offre. Une autre alternative intéressante à la location est aussi l’achat de Pelles sur chenilles d’occasion.

Qui peut conduire l’engin de chantier ?

La conduite et la manipulation d’engin de chantier nécessitent un savoir-faire plus spécifique. Conduire effectivement une pelle à chenille n’est pas la même que pour un camion ou une voiture utilitaire. Il faut maitriser les différents composants du système de la machine et la manipulation des bras. Pour cela, le conducteur doit avant tout disposer d’une autorisation de conduite obtenue après le suivi d’une formation spécialisée, mais aussi d’un certificat d’aptitude délivré par la médecine du travail. Il doit aussi obtenir son certificat d’aptitude à la conduite en sécurité d’engins de chantier ou CACES selon la catégorie de l’engin de chantier.

Qu’est-ce qu’on peut faire avec une pelle ?

On utilise principalement une pelle pour les travaux de terrassement et d’excavation de sols. Mais parmi tous les modèles de pelles, la pelle à chenille s’avère être des plus polyvalentes. En effet, aujourd’hui elle dispose d’un système de changement d’outil plus fiable, dont une attache rapide hydraulique ou mécanique. Avec seulement quelques gestes simples, vous pourrez changer les outils de la pelle à chenille, comme pour fractionner des roches ou des chargements de déblais. Elle peut aussi s’utiliser en démolition avec des pinces de démolition, des pinces de tri ou encore des broyeurs à béton.

Avec ou sans chenille, quelle différence ?

Une pelle avec chenille s’avère être des plus indispensables pour les travaux sur des chantiers aux sols meubles et dans des zones non nivelées. La différence avec les autres types de pelles réside principalement dans les chenilles. Son écartement et sa largeur sont à la base de sa stabilité. Grâce aux chenilles également, cet engin de chantier trouve même son application sur des terrains marécageux. Sur roues, la vitesse de déplacement est plus rapide. Par contre, les roues n’offrent pas une bonne puissance de traction. Mais encore, en matière de puissance et de robustesse, la pelle à chenille en offre bien davantage par rapport aux autres types de pelles.

Comment devenir conducteur d’engin de chantier ?

Devenir conducteur d’engin de chantier ne s’improvise pas. Cette activité nécessite une formation spécifique pour chaque type d’engin, voilà pourquoi il existe différents types et catégories de CACES. Si la pelle à chenille est de moins de 6 tonnes, vous devrez obtenir votre certificat CACES catégorie 1. Pour les engins de plus de 6 tonnes, vous aurez besoin d’un CACES catégorie 2. La formation en conduite d’engin de chantier doit d’ailleurs être réactualisée tous les 10 ans.