Le chauffage : un sujet … chaud !

Vous êtes un bon bricoleur ? Vous souhaitez améliorer le chauffage de votre maison ? Plusieurs opérations sont possibles, mais il y a des précautions à prendre si vous comptez bénéficier d’une installation dans les règles de l’art. Le raccordement des différents tuyaux et les branchements électriques posent souvent des problèmes lorsqu’ils ne sont pas réalisés par des professionnels.

Nous allons vous donner quelques conseils pour les cas les plus courants.

Changer ses radiateurs électriques

Pour éviter des risques d’électrocution, il convient d’abord de couper le courant. Vous détachera délicatement l’appareil de ses fixations murales et vous dévisserez les fils électriques du boîtier.

Si le nouveau convecteur est de la même taille que l’ancien, vous n’aurez pas à remplacer les fixations. Vous poserez alors le radiateur neuf à la place du vieux modèle et vous raccorderez les fils électriques au boîtier.

Pensez à bien les visser sur le sucre, sinon il y aura un problème de faux contact.

Vous ne mélangerez pas les couleurs des fils électriques, en ayant toujours à l’esprit que le fil de terre est de couleur verte et jaune et que le pilote est noir.

L’opération est terminée et vous pouvez profiter dès à présent de votre nouvelle installation.

Remplacer sa chaudière à gaz

Votre appareil a plus de quinze ans et il commence à montrer des signes de faiblesse. Il est possible de changer sa chaudière soi-même, mais il est préférable de faire réaliser certains travaux de soudure par un professionnel. Faute de quoi, vous risquez d’avoir une fuite de gaz dans votre logement. L’opération de remplacement du corps de chauffe est à la portée de tout le monde.

Après avoir enlevé l’ancienne chaudière, vous placerez le nouvel équipement au même endroit, que vous raccorderez au circuit d’eau et à l’alimentation électrique. Vous vérifierez avec soin que l’appareil est fixé convenablement sur la partie murale, afin d’éviter tout risque de chute.

Lorsque vous aurez terminé, vous contacterez un professionnel pour souder (à l’argent) la canalisation de gaz. Cette dernière opération permet d’obtenir une installation conforme aux normes européennes.

Installer une pompe à chaleur

Il s’agit d’une opération assez délicate, même pour un bricoleur expérimenté. Tout d’abord, il est primordial de définir un emplacement idéal pour le split (loin des sources de chaleur et des appareils électriques). Ensuite, vous percerez le mur afin d’assurer la sortie des tuyaux d’évacuation.

Vous vérifierez au préalable qu’il ne s’agit pas d’un mur porteur. Vous installerez ensuite le support qui soutient le split (appelé la platine), en s’assurant à l’aide d’un niveau qu’il est droit et vous le fixerez avec des vis, dans le cas d’un support en placo-platre. Enfin vous poserez les tuyaux en laissant une longueur suffisante pour les deux raccordements.

Même si ces travaux vous paraissent simples, il est recommandé de faire appel à un spécialiste afin d’obtenir une utilisation maximale des différents appareils et de prévenir tout risque d’accident.