La plomberie : notre pire cauchemar ?

En plomberie, les problèmes les plus courants sont les fuites d’eau et les engorgements. Pas d’inquiétude: rien n’est insurmontable pour un bricoleur qui possède les bons outils !

Les fuites d’eau

Elles doivent être résolues rapidement car, outre le surcoût de consommation, elles peuvent vite endommager le logement. Lorsque la fuite est détectée, il faut couper le robinet d’arrivée d’eau. Il s’agit ensuite de localiser la fuite et ses causes. En passant un chiffon sur les tuyaux et raccords, les traces humides qui s’y déposent nous informent sur l’origine de l’écoulement.

Fuite d'eau

Au niveau d’un raccord, il suffit parfois de resserrer les écrous à l’aide d’une clé à mollette. Lorsqu’on remet l’eau, on vérifie si la fuite persiste. Si c’est le cas, une usure du joint peut être en cause. Il faut alors dévisser entièrement le raccord et remplacer le joint déficient par un joint neuf de même diamètre que celui du tuyau.

Les choses se compliquent lorsque la fuite n’est due ni au serrage, ni au joint ! Une réparation temporaire fiable est effectuée au moyen d’un mastic de réparation qui correspond à une soudure à froid. Le nettoyage du support est impératif avant l’application du produit. La pâte préalablement malaxée doit venir colmater toute la zone de fuite. La réparation définitive se fait par soudure, par brasure ou par l’ajout d’un raccord à visser.

Une fuite à la robinetterie se répare par le démontage du croisillon qui sert à ouvrir et fermer l’eau. Il faut ensuite dévisser la tête à clapet à l’aide d’une clé à mollette et remplacer le gros joint noir qui s’y trouve par un joint neuf.

Les engorgements

Evier bouchéPlusieurs moyens existent pour remédier aux engorgements des canalisations. Si l’eau chaude, la ventouse et le déboucheur chimique n’ont pas donné de résultats, il reste la possibilité d’utiliser un déboucheur à pression.

Une autre option consiste à démonter le siphon afin de le débarrasser des impuretés qui l’encombrent : on desserre et retire la partie inférieure du siphon (le culot) et on laisse s’écouler les résidus dans le récipient placé dessous.

Le démontage des différentes bagues qui maintiennent le siphon se fait aisément, à la main pour le PVC, avec une clé à mollette pour le laiton. Le remontage de l’ensemble s’effectue après avoir soigneusement chaque élément à l’eau tiède savonneuse.

Des problèmes qu’un peu de bricolage permet de résoudre en sachant que, s’ils persistent, faire appel à un professionnel évite souvent bien des angoisses !