La conception de mobilier urbain

Chargé de transformer l’espace urbain en un lieu agréable tout en répondant aux besoins des habitants, le bureau d’études en conception de mobilier urbain constitue un acteur de choix pour accompagner le développement des villes et collectivités.

L’étude du territoire et des besoins de la collectivité par le concepteur en mobilier urbain

La première mission du concepteur de mobilier urbain consiste à analyser en profondeur le territoire en vue de concevoir un espace urbain correspondant aux besoins de la ville. Outre l’aspect esthétique, il faudra adapter le projet au contexte, aux valeurs et à la culture des lieux. En effet, le projet devra répondre aux ambiances de la ville et pour ce faire, il faudra caractériser les formes urbaines, architecturales, environnementales des projets.

En parallèle, le bureau d’études devra prendre en considération les véritables besoins des utilisateurs. De quel espace les habitants ont-ils besoin ? à quel moment et pourquoi ? Plusieurs modes d’intervention sont alors mis en place pour ce faire : schéma directeur, plan guide et plan masse, structure paysage, etc.

Conception de plan, étude technique, modélisation 3D

Pour mettre en œuvre le projet urbain, le bureau d’études doit mettre en place plusieurs étapes de conception. Dans un premier lieu, il s’agira de concevoir le plan à suivre pour réaliser le projet. C’est également au bureau d’études de réaliser l’étude technique en vue de garantir la faisabilité du projet. La modélisation en 3D fait partie des nouveaux outils permettant de visualiser concrètement le projet dans tous les détails.

Design et fabrication sur mesure

Pour chaque projet, le bureau d’études sera également chargé d’imaginer le design de chaque mobilier en raccord avec l’environnement qui va l’accueillir. Dans cette optique, il va également concevoir les pièces sur-mesure : abrisbus, bancs, rampes, escaliers, signalétiques, etc. tout doit être en harmonie. La fabrication des meubles peut être confié aux artisans, architectes et designers de la ville.

Qu’est-ce que le mobilier collectif ?

Le mobilier collectif désigne l’ensemble des meubles utilisés pour la réalisation du projet urbain. On distingue trois types de mobilier collectif, à savoir :

Le mobilier urbain écologique

A l’heure où les questions environnementales sont au cœur des préoccupations, le mobilier urbain écologique gagne de plus en plus de terrain. Il existe plusieurs façons de concevoir ce type de mobilier. On peut prendre en compte le matériau recyclé ou recyclable pour la construction. On choisira par exemple le bois issu d’une forêt gérée durablement ou bien des matériaux écologiques. Les étapes de fabrication plus respectueuses de l’environnement, ainsi qu’une moindre émission de CO2 sont également pris en compte.

Le mobilier urbain dédié au centre commercial

Le bureau d’études en conception de mobilier réalise également du mobilier urbain destiné aux centres commerciaux. Véritable espace public, où les habitants passent une grande partie de leur temps, le centre commercial comprend des magasins, des restaurants, des aires de jeux et un hall qui peut être équipé avec du mobilier urbain. Bancs, chaises, tables, luminaires, etc. le mobilier à installer dans cet espace dédié à la détente doit correspondre aux besoins des clients. Dans un esprit design, contemporain ou bien plus sobre, il existe mille et une façons d’égayer le centre commercial. Le bureau d’études se charge alors de concevoir le projet.

Le mobilier urbain sportif

Les parcs, les salles de sport, etc. nécessitent également du mobilier sur-mesure adapté aussi bien à l’espace qu’aux attentes des sportifs. Vestiaires, bancs, matériel sportif ou structure d’accueil, les espaces dédiés au sport ont besoin de mobilier spécifique. Le bureau d’études en conception urbaine sera en charge de mettre en œuvre un projet sur-mesure pour ce type d’infrastructures.

Les différents matériaux utilisés pour fabriquer le mobilier urbain

Le mobilier urbain étant généralement destiné pour un usage en extérieur, les designers doivent choisir des matériaux résistants aux intempéries. Deux matériaux sont particulièrement recommandés pour ce type de projet :

Le mobilier urbain en composite

Bancs, abris de transport, etc. le composite constitue une matière alliant durabilité, praticité et écologie. Malléable, il peut se transformer en mobilier design convenant à l’ambiance urbaine et conciliant modernité et respect de l’environnement. Solide mais confortable, le mobilier s’adapte parfaitement aux besoins des espaces urbains.

Le mobilier urbain en bois

D’un autre côté, le bois demeure un matériau de choix pour concevoir les différents modèles de mobilier. Cette matière noble a déjà fait ses preuves en équipant les grandes villes. Avec le bois, on réduit l’impact sur l’environnement, car il provient d’une forêt gérée durablement. Le coût de l’entretien constitue une autre raison de choisir le bois, puisque le bois ne nécessite quasiment aucun entretien. Le mobilier en bois peut avoir une durée de vie de plusieurs années et peut même être recyclé après utilisation.

Qu’en-est-il de l’autorisation d’urbanisme ?

Tous travaux réalisés sur les espaces publiques doivent faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès des entités compétentes. Si généralement, les bureaux d’études travaillent en étroite collaboration avec la Mairie et les collectivités, il est important de suivre les démarches et procédures stipulées par la loi.

Selon l’art. L 421-1 al. 4, le permis de construire n’est pas obligatoire concernant le mobilier urbain. Il fait partie des 10 catégories de travaux mentionnés dans les dispositions de l’art. R 421- 1 C.U. qui ne nécessitent pas de permis de construire compte tenu de leur faible dimension. Il s’agit de mobilier urbain implanté sur le domaine public. Cela englobe les abribus, kiosques, cabines téléphoniques, panneaux indicateurs, bancs et tables, etc.