Comment se déroule l’installation d’une pompe à chaleur ?

Dans le secteur du chauffage, les pompes à chaleur sont très appréciées en raison de leur efficacité et de leur coût plus avantageux. Toutefois, son installation peut s’avérer un peu plus complexe que celle de la climatisation, et nécessite donc une certaine expertise. Pour vous aider à appréhender toutes les étapes de son installation, découvrez avec nos experts comment se déroule étape par étape l’installation d’une pompe à chaleur.

Comment fonctionne la pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un système de chauffage écocompatible alimenté par l’électricité. Elle est capable de combler les besoins thermiques d’une habitation en exploitant l’énergie thermique disponible dans la nature. En plus de chauffer les pièces et de produire de l’eau chaude sanitaire, une pompe à chaleur permet également de rafraîchir la maison en été. Vous l’aurez compris, elle offre la possibilité de fournir toute la climatisation de votre maison toute l’année avec un seul système.

Il existe trois types de pompes à chaleur :

  • Pompe à chaleur air-air ou air-eau
  • Pompe à chaleur eau/eau
  • Pompe à chaleur géothermique

Instructions d’installation d’une pompe à chaleur

Position du système de pompe à chaleur

Si le système est installé dans des endroits particulièrement froids et humides, il y a un risque que l’eau de condensation ait tendance à geler rapidement, ne pouvant ainsi pas s’écouler ; les pompes à chaleur modernes sont équipées de dispositifs de dégivrage commandés par un thermostat placé à proximité immédiats de l’évacuation des condensats.

La machine à pompe à chaleur peut également être affectée directement au sol, fixée au mur, appliquée au plafond ou insérée dans un faux plafond. Avant d’installer l’unité intérieure, il est nécessaire d’évaluer un emplacement de la machine qui permette au courant d’air généré de circuler dans toute la pièce à desservir, compatible avec les conditions de confort à garantir aux occupants des mêmes pièces.

La proximité d’une pompe à chaleur avec des sources électromagnétiques peut compromettre le fonctionnement des processeurs, et dans certains cas des capteurs, des pompes à chaleur elles-mêmes. En effet, il faut garder à l’esprit qu’un câble électrique traversé par du courant est une source électromagnétique. Surtout lorsque vous avez des machines particulièrement volumineuses, telles que des refroidisseurs, il est conseillé de les installer de manière à ce que les cartes électroniques utilisées pour contrôler et commander la machine soient éloignées des câbles électriques.

Les étapes d’installation d’une pompe à chaleur

Avant de procéder à l’installation d’une pompe à chaleur, il faudra vous assurer qu’elles peuvent être positionnées à l’endroit souhaité comment mentionné précédemment. Gardez donc en tête que la zone climatique doit être évaluée, car la température peut affecter négativement le fonctionnement réel des machines.

Voici les différentes étapes d’installation d’une pompe à chaleur :

  • Étape 1 : l’étude thermique

L’étude thermique permet de cerner les besoins de chaque habitation. Ainsi, elle va pouvoir aider à choisir le type de pompe à chaleur à choisir, mais aussi sa puissance. Les besoins vont être différents en fonction de l’ancienneté du logement. Grâce à l’étude thermique, il va être possible d’évaluer la quantité d’énergie indispensable pour stabiliser la température intérieure.

  • Étape 2 : le choix de la puissance

Une pompe à chaleur trop faible ne va pas pouvoir combler tous les besoins d’une habitation, tandis qu’une pompe à chaleur trop forte ne sera pas rentable. La pompe à chaleur idéale est donc celle qui est adaptée à la surface à chauffer, au type d’habitation (maison neuve ou ancienne), mais aussi aux différentes installations présentes (isolation).

  • Étape 3 : l’installation par un professionnel

La dernière étape est l’installation. En faisant appel à un professionnel pour installer votre pompe à chaleur, vous êtes certains que les travaux effectués dans votre maison sont aux normes et de qualité. Et si vous souhaitez bénéficier des différentes aides (primes énergie par exemple), il est fortement conseillé de faire appel à un artisan certifié RGE.